La pandémie de Covid-19 a occasionné ces derniers mois, bien des chamboulements, bousculant les agendas et paralysant nombre d’activités. L’AESVT Maroc n’a pas échappé à la règle. Comme beaucoup d’associations, elle a dû adapter son champ d’activités face à cette situation particulière.  

 

Dès le début de l’état d’urgence, ses efforts se sont portés sur la sensibilisation aux mesures de prévention de la maladie : des vidéos informatives ont été produites et diffusées sur ses réseaux sociaux, des contenus ciblés ont été relayés de façon régulière, et ce afin de participer à l’effort collectif de lutte contre la propagation du virus.  

Durant la période de confinement, l’AESVT Maroc a réduit en partie ses actions habituelles. Des événements phares prévus à partir du mois de mars 2020 ont dû être annulés ou reportés. Malgré tout, certaines activités de nos projets ont suivi leur cours en distanciel.  

Initiatives en faveur de l’enseignement à distance 

Après la fermeture des établissements scolaires et universitaires, notre priorité a été de contribuer à assurer la continuité pédagogique, en particulier dans la discipline des sciences de la vie et de la terre. Nos membres ont donc multiplié les initiatives pour soutenir les élèves et épauler les professeurs, en mettant notamment à leur disposition des ressources éducatives.    

En coopération avec le ministère de l’Education nationale, la coordination nationale des sciences de la vie et de la terre de l’AESVT Maroc a piloté un programme de formations virtuelles sur l’enseignement à distance à destination de professeurs en exercice, au niveau de chaque région. 

Outre ces sessions de formation, 45 webinaires, visio-conférences et tables rondes à distance ont été organisés pour réfléchir sur les perspectives de l’enseignement à l’ère du numérique, avec la participation de directeurs d’académies, de cadres de l‘Education nationale, de directeurs de centres de formation et de présidents d’universités et de facultés des sciences.  

L’environnement : un axe fort de notre action 

Dans la droite ligne de ses engagements, l’AESVT Maroc s’est investi aussi dans l’organisation de formations web pour appuyer des acteurs de la société civile environnementale dans le montage de projets et sur les techniques de plaidoyer dans le contexte sanitaire. Elle a coordonné également de nombreuses conférences virtuelles autour de sujets liés à l’environnement, faisant appel à divers intervenants nationaux et internationaux.    

Au cours du mois de mai, dans une logique d’émulation, pas moins de trois concours ont été lancés, dont deux en coopération avec plusieurs partenaires de nos centres d’éducation à l’environnement : Click Créatif et la Meilleure initiative environnementale. Le troisième, destiné plus spécifiquement à un public scolaire, a été organisé en partenariat avec l’AREF de Fès-Meknès. 

Enfin, notre association est devenue officiellement en juillet partenaire du programme Moucharaka Mouwatina, financé par l’Union européenne, à travers notre projet “Démocratie participative pour une ville durable”, projet mis en œuvre à Mohammedia et Ben M’sik (Casablanca).