Table ronde : journée mondiale de l’eau

تحميل النسخة العربية

À l’occasion de la Journée mondiale de l’eau célébrée le 22 mars, l’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre du Maroc (AESVT Maroc), la Fondation Lydec, l’Académie Régionale de l’Education et de la Formation (AREF) et l’Alliance Marocaine pour le Climat et le Développement Durable de Casablanca Settat organisent une table ronde sous le thème : « L’accès à l’eau potable et à l’assainissement au Maroc : quels enjeux pour la santé publique ? ». Celle-ci se tiendra le vendredi 22 Mars 2019 à 15h00 au Centre Casablanca de l’Education à l’Environnement (CCEE).

L’eau est vitale pour la santé et la survie de tous les êtres vivants. En 2010, le droit à l’eau potable et à l’assainissement est reconnu en tant que droit de l’Homme par les Nations Unies. De plus, l’une des cibles de l’objectif de développement durable (ODD) 6 consiste à assurer, d’ici à 2030, l’accès de tous à l’eau et une gestion durable des ressources en eau. Dans ce cadre, les Nations unis ont choisi d’organiser la Journée mondiale de l’eau du 22 mars 2019 sous le thème « Ne laisser personne de côté ».

Malgré les efforts des pays et des acteurs internationaux, 2,1 milliards de personnes ne disposent pas d’eau potable chez elles. Les enfants sont particulièrement touchés par cette situation : une école primaire sur quatre n’a pas accès à l’eau potable. Par conséquent, les enfants ne boivent pas ou consomment de l’eau provenant de sources non protégées. Les maladies associées à l’eau tuent un enfant dans le monde toutes les 8 secondes.

Au Maroc, le taux d’accès à l’eau potable atteint actuellement 95% contre 14% en 1995. Mais 59,2% seulement des ménages occupent un logement raccordé à un réseau public d’évacuation des eaux usées (88,5% en milieu urbain et seulement 2,8% en milieu rural), ce qui entraîne des problèmes sanitaires et environnementaux graves surtout au niveau des centres ruraux émergents. Le Maroc qui s’est engagé à mettre en œuvre les ODD du Programme de développement durable, fait partie, selon l’Unicef, des pays qui sont sur la bonne voie pour assurer un accès universel à l’eau potable en 2030. Toutefois, des efforts restent à faire pour que le niveau d’appropriation des ODD par les parties prenantes (secteur public, secteur privé, médias, société civile, universités, citoyens…) soit plus satisfaisant.

Dans ce cadre, l’AESVT Maroc, la Fondation Lydec et l’AREF de Casablanca-Settat organisent une table ronde à l’occasion de la journée mondiale de l’eau sous le thème : « Accès à l’eau potable et à l’assainissement au Maroc : quels enjeux pour la santé publique » au Centre Casablanca de l’Education à l’Environnement.

    • Celle-ci sera précédée d’une visite guidée, le jeudi 21 mars 2019, des laboratoires de Lydec et de la station d’épuration de Médiouna.
    • Le 22 mars aura lieu la table ronde, dont l’objectif est de présenter l’état des lieux de l’accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement au Maroc, de partager les projets et expériences relatives à ladite thématique et de proposer des recommandations afin d’adopter une approche globale qui prenne en compte l’ensemble du cycle de l’eau.
    • A la fin de la table ronde, nous procéderons à la remise des prix du concours AQUA VIDEO#3, appelant les citoyens à réaliser un mini-film sur la préservation de l’eau.

 

AESVT Maroc :

L’association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre au Maroc (AESVT Maroc) est une association à but non lucratif. Créée en 1994, elle est constituée d’un réseau de 40 sections et gère un réseau de 18 centres d’éducation à l’environnement. L’AESVT Maroc vise à contribuer à l’édification d’une société moderne et solidaire conformément aux principes et aux valeurs du développement durable. C’est une association de développement et d’éducation, compétente et engagée (2000 bénévoles impliqués et 13 salariés permanents) qui mène des actions concrètes en faveur de l’environnement à travers 3 axes d’intervention

    • Education à la transition
    • Ecosystème et ressources naturelles
    • Territoire durable

 

 

Contact presse :

Imane Amzil

Mail : [email protected]

Tél : 06 64 46 05 18