Projet MS3C : conférence de lancement du projet

Lancement du projet de Mobilisation de la société civile pour la résilience aux changements climatiques en Tunisie et au Maroc

 

Madame Nezha EL OUAFI, Secrétaire d’État Chargée du Développement Durable entourée du président de l’AESVT Abderrahim KSIRI et de la chargée du Projet MS3C, Widad SADOK

Mardi 12 mars avait lieu le lancement du projet « Mobilisation de la société civile pour la résilience au changement climatiques en Tunisie et au Maroc » (#MS3C) à la médiathèque Mohamed VI de promotion des œuvres sociales de l’éducation-Formation à Rabat. Ce projet conduit par l’AESVT Maroc en partenariat avec WWF France et WWF North Africa vise, d’ici 2021, à constituer un noyau d’Organisations de la Société Civile (OSC) capable de mener des actions visant à renforcer la résilience aux changements climatiques. Dans ce cadre, trois objectifs spécifiques ont été déterminés : former 15 OSC au Maroc et 15 OSC en Tunisie sur l’état des connaissances scientifiques en matière de changements climatiques ainsi que sur les politiques et mesures d’adaptation ; renforcer leurs capacités sur les techniques de plaidoyer auprès des institutions ; et leur donner les outils pour mettre en œuvre sur le terrain des mesures d’adaptation.

 

 

 

 

Allocutions d’ouverture

Pour introduire cette conférence de lancement du projet MS3C, nous avons eu l’honneur d’accueillir madame Nezha El Ouafi, la secrétaire d’Etat chargée du développement durable, qui a souligné l’urgence d’agir dans un pays comme le Maroc, où neufs régions sont particulièrement menacées par le réchauffement climatique. Ensuite, nous avons entendu les allocutions de Mihoub Mezouaghi, directeur de l’AFD Maroc ; Pierre Cannet, responsable du programme Climat, énergie et villes durables du WWF France et Abderrahim Ksiri, président de l’AESVT Maroc, qui ont tous insisté sur l’importance du rôle de la société civile pour sensibiliser, informer et mobiliser les acteurs publics et les élus afin qu’ils tiennent compte du changement climatique dans leurs politiques et plans nationaux.

 

 

 

État des lieux sur les enjeux en matière d’adaptation aux changements climatiques au Maroc

La seconde partie était consacrée à un état des lieux sur les enjeux en matière d’adaptation aux changements climatiques au Maroc, en présence de plusieurs responsables politiques et acteurs du développement : Hasnaoui Moulay Driss, chef de la division des ressources en eau du SEMETLEE, de Naima Oumoussa de la direction des changements climatiques de la biodiversité et de l’économie verte, d’Ehssan Elmeknassi Cheffe des ressources hydro-agricoles du MAPMEFDR et de Pierre Cannet de WWF France. Naima Oumoussa a expliqué que la lutte contre le changement climatique se fait selon deux volets essentiels : l’atténuation, ce qui consiste à agir sur les causes du changement climatique, et l’adaptation, qui implique d’agir sur les conséquences du changement climatique. L’adaptation peut être appréhendée d’une manière réactive, en prenant des mesures après l’occurrence d’un événement climatique ou d’une manière anticipative, ce qui consiste à se préparer à l’avance à l’occurrence d’un changement climatique. Naima Oumoussa a ensuite exposé les différentes étapes du processus d’adaptation : observations, évaluation des effets climatiques et de la vulnérabilité, choix des solutions d’adaptation, mise en œuvre, suivi et évaluation des mesures d’adaptation.

 

Présentation des quinze OSC marocaines sélectionnées 

Enfin, la parole a été donnée aux représentants des 15 OSC marocaines sélectionnées afin qu’ils puissent présenter leurs missions, leurs activités et leurs attentes vis-à-vis du projet MS3C. Si ces organisations sont différentes de par leur taille, leur secteur d’intervention ou la nature de leurs projets, elles agissent contre le réchauffement climatique. C’est pourquoi, il est primordial que leurs idées et leurs compétences soient mutualisées pour la résilience aux changements climatiques. La conférence a été clôturé par la première réunion du comité de pilotage du projet MS3C avec la présence des partenaires du projet ainsi que les représentants des acteurs publics clés. Cette réunion avait comme objectif la présentation du projet, le plan d’action des prochains mois ainsi que les recommandations concernant les prochaines activités.