Des ateliers pour de jeunes journalistes en herbe

 

Chaque année, la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement lance le concours Jeunes Reporters pour l’Environnement. Destiné aux jeunes de 11 à 21 ans, il a pour objectif de “les sensibiliser à des problématiques environnementales locales, en enquêtant et menant des investigations journalistiques à travers des reportages écrits, des photographies ou des vidéos”. Pour sa 18ème édition, un thème précis a été retenu : “les éco-gestes pour un environnement sans déchets plastiques”. De façon à préparer au mieux les participants, durant la période de novembre 2019 à février 2020, des ateliers de formation ont été mis en place dans des établissements scolaires et des structures connexes, un peu partout dans le royaume. Certains de ces ateliers ont fait l’objet d’une collaboration étroite entre des sections de l’AESVT Maroc et des directions provinciales du ministère de l’Education nationale, notamment à Khénifra, Inezgane-Ait Melloul et Safi.  

C’est dans ce cadre qu’une séance de formation a eu lieu le 29 janvier au Centre d’éducation à l’environnement de Khénifra.

 

Le 31 janvier, un atelier préparatoire au concours s’est tenu à l’école Banque Populaire à Dcheira El Jihadia, ville située dans la Préfecture d’Inezgane-Aït Melloul. 

 

Enfin, le 1er février, une séance similaire s’est déroulée au sein de l’annexe de la direction provinciale du ministère de l’Education nationale de Safi.