Un projet de tri sélectif lancé à Mohammedia

La ville de Mohammedia a décidé récemment, en collaboration avec la société délégataire « SOS environnement », de mettre en place une gestion plus propre des déchets ménagers. Un premier projet pilote a été lancé en décembre dans le quartier « 9 juillet », où des bacs de tri ont été installés. Afin de soutenir ce processus, l’AESVT Maroc et l’agence allemande GIZ, sollicitées par la commune, se sont associées pour réaliser plusieurs actions de communication dans le but d’accompagner au mieux les habitants dans ce changement.

Ces actions s’inscrivent dans le cadre d’un projet qui s’intitule « Renforcement des capacités des ambassadeurs et ambassadrices du tri sélectif ‘Sensible au Genre’ ». Il vise à sensibiliser au tri à la source les habitants de la résidence fermée « 9 juillet ».

C’est une petite révolution dans la vie de ces derniers. Désormais, ils disposent de quatre bacs pour séparer, s’ils le désirent, les déchets valorisables de ceux qui ne le sont pas. Ainsi, un bac est réservé aux emballages (verre, métal, plastique, papier et carton), un autre aux déchets organiques compostables, un troisième au pain rassis tandis que le dernier est dévolu aux ordures ménagères non recyclables.

Une communication de proximité

Pour les aider à s’y retrouver, une trentaine d’ambassadeurs(rices) de tri ont été sélectionné(e)s. Leur mission : aller à la rencontre des foyers pour les informer des bons gestes à adopter. Derrière cette initiative, l’idée est de mettre en place une communication de proximité, qui a l’avantage d’impliquer directement les habitants dans le projet.

Afin de les appuyer dans leur démarche, l’AESVT Maroc et la GIZ ont produit divers outils de sensibilisation : une vidéo explicative, un guide, des panneaux avec des consignes de tri, un jeu de l’oie pour les enfants du quartier…

L’ensemble de ces outils ont été présentés aux ambassadeurs(rices) de tri, lors d’une formation dispensée le 7 décembre 2019. A la suite de cela, l’AESVT Maroc a réalisé, le 22 décembre 2019, une campagne de sensibilisation qui avait pour objectif de faire connaître le projet au plus grand nombre. Au cours de la journée, plusieurs actions ont été menées, notamment du porte à porte auprès des habitants ainsi que des animations pour les plus jeunes.