Revivez la semaine bleue 2020 à travers ses quatre visioconférences


La semaine bleue 2020 a été lancée le 8 juin, à l’occasion de la journée mondiale des océans. Elle avait pour but de mettre en lumière le patrimoine marin du Maroc et d’inciter à une gestion plus durable de ses richesses. A l’instar de la semaine verte, organisée fin février, cette initiative s’inscrivait dans la dynamique des 5 semaines de mobilisation pour des territoires durables, un programme d’actions locales éco-citoyennes, impulsé par l’AESVT Maroc, au début de l’année.

 

Du fait des restrictions liées à la crise du Covid-19, les actions de terrain initialement prévues, n’ont pas pu avoir lieu lors de cet événement. Néanmoins, avec l’appui de différents partenaires, l’AESVT Maroc, ses coordinations régionales et ses sections locales se sont mobilisées pour proposer un cycle de conférences web consacrées aux ressources maritimes marocaines et aux enjeux qui en découlent. L’occasion de mieux comprendre les questions relatives à la recherche scientifique dans ce domaine et ses perspectives, et surtout d’aborder un sujet d’avenir majeur : la mise en place de l’économie bleue à l’échelle du Maroc.

Des ressources maritimes à préserver

Grâce à ses façades maritimes, méditerranéenne et atlantique, le royaume dispose de 3500 km de littoral et d’1.2 million de km² de zone économique maritime exclusive, ce qui lui procure un capital halieutique conséquent. Sur le bassin méditerranéen, il figure ainsi en tête des pays en termes de biodiversité marine.

Tous ces atouts font qu’aujourd’hui, de nombreux secteurs dépendent directement des espaces marins comme le transport maritime, le tourisme ou encore la pêche. Conjuguer l’impératif du développement économique avec celui de la conservation des écosystèmes, n’est pas toujours simple. Cela exige d’adopter des stratégies d’adaptation spécifiques. C’est pourtant toute l’ambition de l’économie bleue. Ce concept, qui avait d’ailleurs fait l’objet d’un rapport du CESE en 2018, repose sur l’idée de s’inspirer de la nature pour développer un modèle circulaire qui permet à la fois de limiter le gaspillage des ressources et de gagner en efficacité au niveau économique.

Pour apporter un éclairage approfondi sur ce sujet, l’AESVT Maroc a donc organisé quatre tables rondes dématérialisées, donnant la parole à des acteurs étatiques et non étatiques : chercheurs, responsables d’institutions publiques, élus, militants associatifs…
A travers les débats, ces derniers ont pu apporter leur expertise et formuler notamment leurs recommandations pour la préservation du littoral marocain.

Les vidéos de leurs échanges sont visionnables en cliquant sur les liens ci-dessous.

 

“Comment agir maintenant pour faire de l’économie bleue un pilier de croissance du Nouveau Modèle de Développement du Maroc ?” (08/06/2020)

▶ Vidéo


“Comment agir maintenant pour développer l’économie bleue en Méditerranée ?” (13/06/2020)

▶ Vidéo 


“La recherche scientifique et l’innovation, un levier pour la valorisation du capital naturel des océans” (15/06/2020)

▶ Vidéo


“Comment accélérer les mécanismes de mise en place de de l’économie bleue au niveau de la région de Souss ?” (18/06/2020) 

▶ Vidéo