CONTEXTE ET OBJECTIFS

Le projet « Mobilisation de la société civile pour la résilience aux changements climatiques » (MS3C) conduit par l’AESVT Maroc en partenariat avec WWF France et WWF North Africa vise, d’ici 2021, à constituer un noyau d’organisations de la société civile (OSC) capable de mener des actions visant à renforcer la résilience aux changements climatiques.

Dans ce cadre, trois objectifs spécifiques ont été déterminés : former 15 OSC au Maroc et 15 OSC en Tunisie sur l’état des connaissances scientifiques en matière de changements climatiques ainsi que sur les politiques et mesures d’adaptation ; renforcer leurs capacités sur les techniques de plaidoyer auprès des institutions ; et leur donner les outils pour mettre en œuvre sur le terrain des mesures d’adaptation.

Ce projet est financé à 50% par l’Agence Française de développement (AFD),  34% par la Fondation MAVA et 16% par WWF France.

RÉSULTATS ATTENDUS

  • D’ici 2019, 15 OSC sont identifiées dans chaque pays et activement engagées dans la mise en route du projet.
  • D’ici fin 2019, les OSC ont formulées des recommandations visant à l’amélioration des mesures et politiques d’adaptation aux changements climatiques dans les domaines de l’eau, du littoral et de la forêt.
  • D’ici 2020, les OSC sont identifiées par les décideurs des institutions gouvernementales et territoriales en charge des politiques publiques en matière d’adaptation aux changements climatiques et les parties prenantes s’engagent dans un dialogue commun.
  • D’ici 2020, les OSC sont structurées en réseau pour porter un plaidoyer auprès des institutions cibles.
  • D’ici 2021, les OSC sont formées au montage et suivi de projet de terrain d’adaptation aux changements climatiques.
  • D’ici 2021, les OSC voient leurs capacités renforcées sur les enjeux, risques, impacts, vulnérabilités et mesures d’adaptation aux changements climatiques spécifiques à la région Afrique du Nord.
  • D’ici 2021, dans chaque pays des mesures d’adaptation efficaces et soutenables sont testées.
  • D’ici 2021, les résultats et leçons apprises du projet sont partagées entre les deux réseaux et valorisés lors événements nationaux et internationaux.