« Crise inédite, opportunité exceptionnelle pour le Maroc » : l’intégralité de la table ronde en replay

 

L’AESVT Maroc a organisé le vendredi 10 juillet, en partenariat avec la Fondation Heinrich Böll, une table ronde virtuelle qui réunissait des acteurs de la société civile autour de la question complexe -mais ô combien essentielle- du modèle de développement du Maroc.  

 

« Crise inédite, opportunité exceptionnelle pour le Maroc. » D’une actualité brûlante, le thème retenu pour cette visioconférence invitait à s’interroger de façon pragmatique sur les chantiers prioritaires à mener pour mettre le royaume sur les rails du progrès et de l’efficacité, non seulement d’un point de vue économique mais aussi environnemental.  

Face au covid-19, le pays a su faire preuve de résilience, rivalisant d’inventivité pour répondre aux urgences. Cependant, en ralentissant l’économie, cette crise a aussi mis en évidence des problèmes structurels dans plusieurs secteurs et souligné des inégalités persistantes. Comment remonter la pente dans ce contexte ? La question est désormais dans tous les esprits. C’est donc une occasion propice pour repenser et transformer notre paradigme de croissance. Il convient, en effet, d’engager de profonds changements afin de renforcer la justice sociale et d’intégrer les problématiques environnementales au cœur du processus de transition.  

Pour contribuer à la réflexion globale sur ce sujet, l’AESVT Maroc, en coopération avec la Fondation Heinrich Böll, a ainsi pris l’initiative, le 10 juillet, d’organiser un débat dans le cadre une table ronde à distance.  

Ce débat, qui était labellisé par la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD), a rassemblé quatre intervenants : 

  • Mme Rajae Chafil, Directrice du Centre de compétences en changement climatique “4C-Maroc”, membre de la CSMD.
  • Mme Ghalia Mokhtari, Avocate au barreau de Casablanca, spécialiste des financements des projets énergétiques et des problématiques climatiques.
  • M. Ahmed Hamid, Coordinateur national en plaidoyer au sein de l’AESVT Maroc.
  • M. Abderrahim Ksiri, Président de l’AESVT Maroc, membre du Conseil économique, social et environnemental (CESE). 
    jk
Pour voir ou revoir la vidéo, cliquez sur l’image.